À propos du CHAS

Le CHAS est un service régional, de deuxième ligne, d’hébergement RI de transition pour des personnes de 14 à 30 ans vivant avec un trouble de santé mentale avec ou sans trouble concommitant. Les personnes hébergées bénéficient d’une programmation personnalisée et spécialisée de réadaptation dans un milieu de vie de type familial normalisant donc, avec un cadre minimal. Les personnes sont référées par le mécanisme régional d’accès à l’hébergement en santé mentale.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vision
Mission
Valeurs
Historique
Qu’est-ce qui rend le CHAS unique?
Approches

Vision

Nous avons une vision, celle d’une communauté qui accorde une grande importance à la dignité humaine et à la santé mentale et qui veut aider les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale à mener une vie productive et enrichissante.

Mission

Notre mission est d’offrir du soutien et des services d’hébergement de transition à des jeunes personnes aux prises avec un grave problème de santé mentale. Susciter l’espoir afin donner un sens à leur vie, optimiser leur rétablissement en leur donnant les moyens pour réussir tout en favorisant une intégration dans la communauté et poursuivre une vie satisfaisante.

Valeurs

  • Justice sociale l’égalité pour tous les individus, l’équité, les droits individuels, la liberté de choix et le respect de la vie privée.
  • L’appropriation du pouvoir le droit de chaque résident de participer à toutes les décisions qui le concerne dans un esprit de transparence, d’ouverture et d’équité.
  • Excellence et responsabilité organisationnelle la qualité, la cohérence, l’amélioration continue et l’excellence dans les services et l’administration de l’organisme. Offre un environnement sain, normalisant et stimulant, valorisant la diversité et créant des occasions de développement et d’épanouissement personnel. Nous reconnaissons que nos résidents, notre personnel et nos bénévoles constituent notre plus grande richesse.
  • Responsabilité individuelle et collective l’information, l’éducation et le soutien de notre communauté en vue d’améliorer la compréhension et les efforts de prévention de la maladie mentale, de réduire la stigmatisation et de promouvoir la santé mentale.

Historique

En novembre 1998, le Centre Jeunesse de l’Estrie demande à trois travailleuses de rue d’ouvrir une ressource pour des jeunes « en bout de ligne ». Le CHAS bénéficie d’une subvention fédérale permettant l’hébergement de quatre garçons de 16-17 ans du Centre Jeunesse de l’Estrie présentant de graves troubles du comportement. La subvention a aussi permis d’ouvrir un centre de jour pour huit jeunes, du même âge, dans l’optique de développer leur autonomie et d’éviter un placement en centre de réadaptation. Avec l’aide de Caritas Sherbrooke le CHAS s’est construit une place dans sa communauté. Suite à cette expérience, le CHAS augmente ses places d’hébergement à neuf. L’Abbé Desève Cormier demeure près du CHAS et trouve les fonds monétaires permettant l’achat d’une maison. En 2009, suite aux changements de la loi concernant les jeunes contrevenants désormais appelée LSJPA (Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents) le CJE décide de fermer les places au CHAS. Dès lors, les directrices décident de mettre leur expertise jeunesse à contribution et d’offrir leurs services à des jeunes ayant de graves problèmes de santé mentale.

Depuis 2009, le CHAS fait partie du parc d’hébergement en santé mentale pour la région de l’Estrie. Sept places sont réservées pour des jeunes adultes de 14-30 ans, tandis que deux places sont réservées pour des mineurs permettant de maintenir et faciliter les services pour le passage aux adultes.
rues-Leblond-Allard-400

Les directrices- fondatrices aux noms d’Allard et Leblond forment une équipe depuis plus de 25 ans.  Elles se sont rencontrées au travail de rue et  leur croisement a été précurseur d’un projet d’aide à la jeunesse Sherbrookoise.

Qu’est-ce qui rend le CHAS unique?

  • Milieu de vie normalisant, de désinstitutionalisation et d’individualisation
  • Pratique alternative, volontaire, individualisée
  • Pratique journalière à faire des choix et vivre avec les conséquences
  • Assure un continuum de services d’hébergement et d’aide pour les jeunes mineurs vers l’âge adulte
  • Opportunité de vivre en petits groupes (3 étages à cet effet)
  • Exercices en lien avec la vie en appartement, par des applications au quotidien
  • Respect du rythme du résident dans l’acceptation et la compréhension de sa maladie
  • Plan d’intervention actif (les objectifs du PI sont évalués hebdomadairement)

Approches

  • Présences 24/7;
  • Biopsychosociale;
  • Réadaptation psychosociale;
  • Réduction des méfaits;
  • ACT –Thérapie d’acceptation et d’engagement;
  • Psychologie positive;
  • Acceptation du rythme du résident
Téléchargez le rapport d'activités

Ce que nous faisons?

Processus d’intégration en 3 étapes

Téléchargez notre dépliant

Quelques statistiques sur le sujet?

75%
de nos résidents expérimentaient leur premier épisode psychotique
90%
ont des troubles concomitants (anxiété et dépendances diverses)
85%
sont sans projet d’avenir
90%
se sont maintenus dans la communauté suite à leur départ du CHAS
Voir les statistiques complètes

«Au C.H.A.S il ya une bonne ambiance. J’ai pu créer des liens et me faire des amis. J’ai aussi appris à entretenir un appartement.» – Desmond

Activités de programmation

Une programmation minimalement encadrante et un plan d’intervention individualisé-actif sont proposés favorisant une démarche de rétablissement adaptée à chaque résident.

BUTS ET OBJECTIFS

  • Faciliter la transition entre le réseau des services en santé mentale à la jeunesse et celui des services aux adultes ;
  • Évaluer et favoriser la capacité de la personne à sa prise en charge ;
  • Développer des habiletés donnant accès à un mode de vie sain et autonome ;
  • Développer les capacités par un accompagnement quotidien in vivo;
  • Vivre une vie épanouie et remplie d’espoir ;
  • Faciliter l’intégration et l’utilisation des services dans sa communauté ;
  • Aider la personne à développer un réseau hors du système de santé mentale ;
  • Soutenir dans la réinsertion à l’emploi et à la fréquentation scolaire.

 

«J’ai été appuyé dans mes démarches pour retourner à l’école; ça ma aidé et quand je me sentais seul, les intervenants étaient toujours là pour m’écouter et me conseiller.» – Mathieu

 

Êtes-vous prêt à prendre contact?

Faites un premier pas

 

Qui sommes-nous?

Une équipe totalement dévouée à la cause et engagée avec coeur, passion et énergie!

Le CHAS, une expertise reconnu depuis 1998 en Estrie.

Michelle Allard

Michelle Allard

Fondatrice et intervenante - diplômée en psychologie
Nicole Leblond

Nicole Leblond

Fondatrice et intervenante - diplômée en psychoéducation

 

Expertise de l'équipe

Michelle Allard : fondatrice et intervenante
DEC en Arts et lettres,
BAC en Psychologie appliquée et
Gestion des ressources humaines et administratives
Mineure en Arts et sciences
Mineure en Marketing

Diplômes connexes :  –

  • Thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT)
  • Travail de rue en pratique

Nicole Leblond : fondatrice et intervenante
DEC en Service social,
BAC en Psychoéducation
Gestion des ressources humaines et administratives d’OSBL

Diplômes connexes :

  • Thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT)
  • Travail de rue en pratique

 

Composition du CA

Présidente : Luce Lortie  – Courtier immobilisation (Royal Lepage Évolution)

Vice-présidente : Liliane Mercier – Travailleuse sociale à la retraite

Trésorière : Mélanie Labrecque – Associée en certification CPA auditrice, CA chez Raymond Chabot Grant Thornton

Secrétaire : Michelle Allard – Directrice des ressources humaines du CHAS

Administrateur : Marcel Mathieu – Directeur des services à la communauté au CSSS Memphrémagog, à la retraite

Administrateur : Martin Robert  –  TS Consultant et gestionnaire santé mentale, à la retraite

Administratrice : Nicole Leblond – Directrice des ressources financières du CHAS

Partenaires de la communauté

  • Les familles qui, de près ou de loin, sont là pour leur enfant et nous aident à les accompagner.
  • Le Comptoir familial qui facilite l’achat bon marché de vêtements et autres biens pour les résidents et surtout pour son appui financier qui nous a grandement aidé lors de moments plus difficiles.
  • Les congrégations religieuses qui nous sont bien fidèles.
  • La Console qui console, pour son appui financier permettant d’offrir des activités culturelles aux résidents.
  • Les partenaires en lien avec le projet de Soccer social (projet d’été d’Emploi Canada):
  • Actions Interculturelles, Carrefour jeunesse Emploi, Tremplin 18-30 ans, Programme SAVA et PQJ(CJE), les infirmières du CRDE, IRIS-Estrie, FIS de l’école St-Michel, L’Armée du Salut, Atelier de récupération de l’Hôtel-Dieu, Passe-Action d’Emploi-Québec, Action Loisir Sherbrooke, Programme Pré-Retour, APPAMME et CDC de Sherbrooke.
  • Université de Sherbrooke-recherche sur les impacts de la transformation du système de santé. Évaluation de la vision du rétablissement (vision de l’intervenant/du résident/proches).
  • Les différents partenaires commerciaux.
  • Tous les partenaires du milieu qui apportent aide, soutien, formation et autres à la jeunesse Sherbrookoise entre autres : Blé d’Or, JEVI, Orientation Travail, CRDE (toxicomanie et programme IPT), Accalmie/Halte, Emploi Québec et Emploi Canada.
  • Bénévoles
  • Stagiaires: TTS et TES

Nos réalisations

Le CHAS accueille l’olympienne Clara Hugues

Le CHAS accueille l’olympienne Clara Hugues

Au secours des enfants délaissés

Au secours des enfants délaissés

Soccer Social : depuis 2012

Soccer Social : depuis 2012

Cultiver la réussite

Cultiver la réussite

 

Nous joindre

1287 Belvédère Sud, Sherbrooke, Québec  J1H 4E2 

819 562-6875 

Nos partenaires de confiance

Actions interculturelles
La console qui console
Centre de réadaptation en dépendance de l’estrie
CSSS-IUGS
CHUS – Hôtel-Dieu
CRC Conférence religieuse canadienne